Victor Hugo, mon amour où l’une des plus belles histoires d’amour qui ait jamais existé : celle de Juliette Drouet et Victor Hugo qui se sont aimés pendant cinquante ans, au cours desquels ils échangèrent vingt-trois mille six cent cinquante lettres et quelques secousses. Anthéa Sogno met en lumière cette histoire d’amour à travers ce spectacle. Sa vocation est ainsi de réhabiliter et d’entretenir la mémoire de cette femme magnifique qui fut l’amour et la muse de Victor Hugo, qui sacrifia sa carrière d’actrice, recopia intégralement son œuvre, lui sauva la vie pendant le Coup d’état, le suivit en exil et sauva à deux reprises la malle des manuscrits qui contenait entre autres « Les Misérables ».


A l’heure où l’on parle tant de parité, qui mieux que Juliette Drouet peut représenter toutes ces femmes qu’on aurait pu retrouver épuisées aux pieds des grands hommes qui ont fait la force et le génie de la France ? Car sans Juliette, nous n’aurions jamais eu un Victor Hugo aussi fécond, aussi talentueux, aussi courageux.

Télérama : TT Sensibilité, émotion, humour.