Comme dans tous les grands textes, il y a de l'intemporel dans les Misérables, de l'universel. Il est question de Cosette, de Valjean ou de la mère Thénardier mais aussi de tous ces personnages anonymes dans le monde qui subissent les soubresauts d'une société, d'une histoire intime, injuste ou violente. La pièce a lieu au 19ème dans l'imaginaire et l'intrigue de Victor Hugo mais cela pourrait aussi bien exister au 21ème siècle ou dans des dizaines d'années à venir. Au fond, cela raconte les aventures, les déboires, les terreurs ou la désespérance de tous les laissés pour compte de notre monde, tous les abîmés par la vie.

La musique et le chant enrichissent et mettent en relief le propos théâtral. Une manière de redonner de la joie, du spectaculaire, du baroque à une œuvre tellement étudiée et représentée.